• Appel à agir: sauvons le vapotage!

    Appel à agir: sauvons le vapotage!

     

    Faisons valoir nos droits fondamentaux!

    Le 26 février, le parlement Européen a voté l'article 20 sur la cigarette électronique dans sa directive sur les produits du tabac. Fruit de l'ignorance, cette législation précipitée et controversée est inacceptable car elle compromet l'avenir du vapotage tant aux niveaux nationaux qu'européens, et met en danger la santé de millions de citoyens.

    La liste des problèmes que posent cette règlementation et auxquels il faudra se confronter est interminable:

    • Elle ignore délibérément les besoins de 25% des utilisateurs actuels et futurs.
    • Elle impose des limites arbitraires aux choix des utilisateurs, reposants sur des interprétations erronées de rapports scientifiques (dénoncés par les auteurs des études en question).
    • Elle impose des mesures de sécurité qui ne protègent de rien mais créent de nouveaux problèmes.
    • Elle interdit les solutions efficaces, résultant de l'évolution "naturelle" vers de meilleurs produits, et fait considérablement régresser le matériel et l'industrie qui le développe. Elle introduit pour les fabricants et les vendeurs des contraintes réglementaires qui réduisent les possibilités d'évolution future des produits.
    • Elle laisse la porte ouverte pour "reclassifier" la cigarette électronique comme médicament, faisant fi de la décision du parlement Européen, de nombreux jugements pris de part l'Europe, de la science et du bon sens.
    • Elle permet aux états membres de violer certains principes fondamentaux de l'Union Européenne.

    Notre but est d'exprimer la volonté d'une quantité de citoyens, qui vapotent déjà, prévoient de commencer, connaissent un proche concerné ou qui simplement sont attachés à des valeurs telles que le respect de la sphère privée, des droits et des libertés de chacun. Nous nous battrons tant que la question de la cigarette électronique ne sera pas abordée comme elle le mérite, et qu'une réglementation voit le jour, qui ne soit pas fondée sur la peur ou l'ignorance, mais qui considère les preuves scientifiques disponibles et les besoins réels de ses utilisateurs.

    Les vapoteurs ont posé un choix adulte, responsable et personnel lorsqu'ils ont choisi ce moyen récent mais très efficace qui leur a permis de se débarrasser ou de diminuer l'emprise morbide qui cause la mort de centaines de milliers de citoyens européens chaque année. Les risques liés au vapotage passif étant inexistants, cette activité est une matière strictement personnelle, donc toute tentative de réglementation de la cigarette électronique et des produits liés est interprétée comme une attaque sérieuse envers nos droits fondamentaux et la sphère privée.

    Si le parlement Européen entend s'impliquer dans la réglementation de la cigarette électronique, le choix rationnel serait de la soutenir et la promouvoir, pas de la restreindre.

    Le message est simple et clair: ne touchez pas à la liberté de vapoter dans l'Union Européenne. Lisez-en plus à ce sujet dans notre manifeste.

    Notre angle d'attaque est l'Initiative Citoyenne Européenne, un mécanisme prévu par l'EU qui permet aux citoyens concernés d'exprimer leur opinion sur la manière dont le parlement Européen devrait approcher certains sujets, dans ce cas: le vapotage.

    À propos de EFVI

    Ce qu'est EFVI?

    L'opportunité pour les vapoteurs de s'adresser directement à ceux qui prennent les décisions en Europe afin qu'ils ne puissent plus choisir d'ignorer notre opinion. Nous avons besoin de récolter un million de signatures avant le 25 novembre 2014, et atteindre un quota minimum dans sept états membres.

    Ce qu'EFVI n'est pas

    Il ne s'agit pas d'une énième pétition à signer. Cela nous permet de participer directement au développement de la politique Européenne au sujet des cigarettes électroniques.

    Pourquoi EFVI est important?

    Une fois que cela sera terminé avec succès, nous aurons l'opportunité de rencontrer en personne des représentants de la Commission et de leur présenter l'initiative lors d'une audition publique au Parlement Européen.

    Membres du comité citoyen:

    Patryk Bełzak (Poland), Kinga Bilau (Hungary), Monika Calvetti-Fürst (Austria), Leo Compas (Netherlands), Ditta Ditewig (Netherlands), John Miles Dolphin (United Kingdom), Marcin Duraj (Poland), Scott Andrew Fitzsimmons (United Kingdom), Stavros Georgalas (Czech Republic), Marcel Göertz (Netherlands), Markus Kämmerer (Germany), Udo Laschet (Germany), Krisztian Pifko (Hungary), Serge Poplemon (Belgium)

    Notre initiative sur le Registre Officiel de la Commission Européenne.

    Soutenez EFVI par votre signature

     

    Veuillez cliquer sur ce rectangle vert pour
    accéder au système de collecte en ligne.


    Veuillez vous assurer que vous entrez des informations valides car il n'est pas possible de corriger une signature erronée, qui sera donc annulée à la fermeture de la procédure de collecte des signatures.

    Le système de collecte en ligne et son hébergement sont aimablement fournis par la Commission Européenne.

    Voir la déclaration de confidentialité, Protection des données, Voir le certificat de conformité

    Notre manifeste

    Nous, vapoteurs et supporters d'Europe, exigeons que la cigarette électronique et les produits liés, soient classés indépendamment du taux de nicotine dans la catégorie des biens de consommation courante par la législation, une fois pour toutes, et surtout pas comme produit médical, produit du tabac ou toute autre catégorie qui limiterait l'accès des vapoteurs à ces produits.

    La conséquence potentielle du classement des cigarettes électroniques et produits liés dans une catégorie autre que les produits de consommation courante serait d'éjecter des PME du marché en mettant l'avenir du vapotage dans les mains de groupes industriels qui ne sont pas du tout intéressés par le maintien des niveaux actuels de qualité et de variété, et qui n'ont aucun intérêt à assurer les besoins des utilisateurs de ces produits de vapotage.

    Les vapoteurs ont posé un choix adulte, responsable et privé lorsqu'ils ont choisi ce moyen récent mais très efficace qui leur a permis de se débarrasser ou de diminuer l'emprise mortelle qui cause la mort de centaines de milliers de citoyens européens chaque année. Le fait que le vapotage ne cause aucun mal à l'entourage du vapoteur fait de ce hobby une matière strictement privée, donc toute tentative de régulation de la cigarette électronique et des produits liés est interprétée comme une attaque sérieuse envers nos droits fondamentaux et la sphère privée. Le domaine de la cigarette électronique concerne uniquement les vapoteurs, leur entourage proche, les fabricants et les vendeurs, à l'exclusion de toute autre partie, au regard de quoi les tentatives récentes de régulation et le regard bien trop négatif au sujet de la cigarette électronique n'ont aucun sens..

    La grande majorité des vapoteurs continue à vapoter après avoir arrêté de fumer avec succès. Nous aimerions vraiment que cela soit clair : il ne s'agit pas de dispositifs de sevrage tabagique, mais bien de dispositifs à but récréatif qui permettent de manière ridiculement simple d'arrêter de fumer et de détériorer sa propre santé et celle de son entourage, constituant une activité saine et amusante.

    Toute personne qui connaît ces dispositifs, leur efficacité et son impact positif sur la qualité de vie, ainsi que les vapoteurs qui les utilisent depuis des années ne peuvent imaginer une quelconque raison de bonne foi justifiant la classification en tant que produit médical ou du tabac. D'autant plus lorsque d'autres produits aux conséquences néfastes bien connues sont maintenus en vente libre pour le public.

    Nous comprenons cependant qu'à long terme, cela constitue une menace pour les rentrées financières des gouvernements et les profits des groupes industriels reliés à la santé publique. Nous comprenons, mais ce n'est pas notre problème. Notre problème est notre libre arbitre, notre liberté de choix et la protection réelle de notre santé et celle de notre entourage.

    Nous demandons donc aux honorables membres de la Commission Européenne de tenir compte de ce qui précède pour se forger une opinion au sujet de la classification des cigarettes électroniques et produits reliés, et de proposer une législation en conséquence, pour jeter les bases d'un vapotage libre et non restreint en Europe, en supportant les conditions suivantes:

    • permettre à tous les vapoteurs actuels d'Europe de continuer à vapoter – de la même manière que les vapoteurs vivant dans des États membres où le vapotage est libre le font – sans prendre de mesure législative ayant un impact négatif sur la disponibilité et la diversité des produits accessibles;
    • permettre à tous les futurs vapoteurs Européens d'expérimenter la même riche culture du vapotage que nous pouvons actuellement apprécier dans les États membres où le vapotage est non régulé;
    • permettre aux fabricants et vendeurs de continuer leur activité sans leur imposer des procédures d'enregistrement et de licences relatives aux cigarettes électroniques et produits liés, leur coûtant temps et argent.

    Tl;dr

    Le vapotage devrait rester libre de la même manière qu'il l'était ces dernières années. Ne restreignez pas et ne régulez pas l'usage et la distribution de cigarettes électroniques, cartouches et liquides dans l'Union Européenne.

    • Permettez à tous les vapoteurs actuels d'Europe de continuer à vapoter – de la même manière que les vapoteurs vivant dans des États membres où le vapotage est libre le font – sans prendre de mesure législative ayant un impact négatif sur la disponibilité et la diversité des produits accessibles.
    • Permettez à tous les futurs vapoteurs Européens d'expérimenter la même riche culture du vapotage que nous pouvons actuellement apprécier dans les États membres où le vapotage est non régulé.
    • Permettez aux fabricants et vendeurs de continuer leur activité sans leur imposer des procédures d'enregistrement et de licences relatives aux cigarettes électroniques et produits liés, leur coûtant temps et argent.

    Vous voulez aider?

    Passez le mot

    Nous avons besoin d'augmenter notre visibilité, donc passer le mot, faire connaître ce site et nous suivre sur les réseaux sociaux est d'une grande aide.

    Bannières! Vous pouvez montrer votre participation et passer le mot en utilisant une de nos bannières sur votre blog ou site web. Cliquez sur l'image choisie pour obtenir son code intégré. Vous pouvez également simplement télécharger l'image et l'intégrer vous-même.



    Copiez collez le code intégré à partir d'ici:
    Vous souhaitez d'autres tailles ? Vous pouvez aussi télécharger les bannières ou le logo au format SVG.

    Aidez-nous à passer le mot

    Envoyez-nous l'adresse web de vos boutiques en lignes et blogs favoris pour que nous puissions les contacter afin qu'ils rejoignent notre cause une fois la récolte de signatures commencée.

    Traduisez ce site

    Vous pouvez aussi aider en traduisant cette page dans votre langue maternelle et en nous envoyant la traduction. Vous pouvez télécharger le contenu de base en anglais au format Open Document Text ou au format PDF.

    « Recours au Conseil d’État du 20 juillet 2016 »